Opération péage à prix libre à Toulouse

  • janvier 16, 2013

D’après indymedia Nantes

Le vendredi 21 Décembre alors que la fin du monde approche, un groupe d’activitstEs aux cheveux plus ou moins longs ont eu l’idée saugrenue d’ouvrir les barrières du péage Labège, au Sud de la métropole Toulousaine.

Pour le plus grand bonheur des voyageurs et voyageuses, nous sommes resté.es environ une demi heure, distribuant tract et récupérant monnaie sonnante et trébuchante, tout en décorant le péage avec une banderole anti aéroport.

L’escapade a pris fin quand la maréchaussée est intervenue pour mettre fin à ce qu’ils ont appelé notre “coup d’éclat”. Pas d’arrestations à déplorer, ni de violences, malgré la prise d’identité de deux copains et la présence d’un groupe de la gendarmerie spécialisé dans l’intervention anti terroriste (rien que ça !).

Vinci expulse, expulsons Vinci, non à l’aéroport et son monde, Zad partout et vive le bocage !

_________________________________________________________________________________________________________

Un autre récit de la même action sur le site zad.nadir.org

Toulouse : Opération péage libre.

Le collectif toulousain de soutien à la ZAD et d’opposants au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes a « libéré » un péage de Vinci vendredi soir pendant une quarantaine de minutes avant un retrait négocié avec CRS, gendarmes, PSIG et la clique de Vinci venus en nombre à sa rencontre.

Le groupe Vinci a bénéficié de la privatisation des autoroutes par l’Etat, selon un schéma classique :

Les infrastructures sont construites au frais du contribuable, mais elles passent dans les mains de gestionnaires privés dès que leur rentabilité est assurée.

A Notre Dame des Landes, près de Nantes, la logique est la même. L’Etat exproprie des exploitations agricoles, détruit le bocage et des zones humides pour laisser place au rouleau compresseur Vinci, qui a bénéficié d’un « partenariat public-privé » pour construire un aéroport, dont l’utilité publique est douteuse.

Nous refusons de voir une nouvelle fois les intérêts d’un grand groupe industriel protégés par l’Etat au détriment de l’intérêt général.

En soutien aux mouvements d’opposition au projet d’aéroport, nous entendons nuire aux intérêts de Vinci et à ses amis au gouvernement partout où nous le pouvons.

2 Comments on Opération péage à prix libre à Toulouse

  1. Carlos dit :

    lol!!!!sopa kale. poia symferonta to eenmtalkvoetai kai mas fovizoun me apeiles? to thelhma tou kanoun.eironika milao bebaia. Alla ti tha ginei me auth thn katastash? exei gemisei o kosmos psihika diataragmenous epeidh kapoioi dithen tou theou, apofasizoun gia ekeinon, alla kai gia thn moira ton psihon tou kosmou. Les kai o theos einai aboulos, kai perimenei apo autous. Tous lypame. Den exoun xara mesa tous kai thn klevoun me apeiles kolashs apo allous.O theos na balei to xeri tou. Auto exo na po monaxa.

  2. Andres dit :

    Μαρτίου 2011 10:38 π.μ. Kyrie tade, o kissos epieallvtai kai telika katapnigei ta adynama kai arrwsta dentra, oxi ta ygih, opws oi evraioi epivallontai – proswrinws – sta arrwsta kai oxi thalerra ethnh. Kai twra. aeinta trava fae ta kosher sou kai aei sthn evxh tou avramh kai ths pornhs gynaikas tou saras, maras kai tou loipou synapanthmatos…

Leave a comment